Edito Février 2022

Imprimer

Né en 1918 à Hong Kong, René de Obaldia était poète et dramaturge, et avait publié peu avant d'atteindre ses 100 ans "Perles de vie" (éditions Grasset), où il relevait le proverbe: "Pour devenir centenaire, il faut commencer jeune".

Ce fils d'une Française et d'un Panaméen, diplomate dans la cité sous contrôle britannique, avait ensuite grandi à Amiens, dans la région de sa mère, puis à Paris, où il avait très tôt démontré ses aptitudes littéraires.

Prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient ensuite un écrivain touche-à-tout, d'un humour mordant, cultivant le détachement.

(Recherches et texte de Bernard Dangas.)