Bienvenue sur le site
du Théâtre du SOL !

N'hésitez pas à laisser un message
sur le Livre d'or.

Visitez notre gallerie photos

Faites un tour dans les coulisses

Bonne visite

Bienvenue sur le site
du Théâtre du SOL !

N'hésitez pas à laisser un message
sur le Livre d'or.

Visitez notre gallerie photos

Faites un tour dans les coulisses

Bonne visite

Bienvenue sur le site
du Théâtre du SOL !

N'hésitez pas à laisser un message
sur le Livre d'or.

Visitez notre gallerie photos

Faites un tour dans les coulisses

Bienvenue sur le site du Théâtre du SOL !
N'hésitez pas à laisser un message sur le Livre d'or.
Retrouvez nos vidéos sur notre chaîne Dailymotion et Youtube
Bonne visite ...

Actualités

 

EDITO de Bernard Dangas ...

EDITO RENTREE 2021-2022

 

            Une année sans jouer (2019), une autre année où on est arrivés à faire nos 6 représentations estivales (400 spectateurs) et la fête du théâtre, malgré les confinements, masques, couvre-feu,… Dans un peu plus d’un mois deux autres représentations des GUEUX (d’après Gay et Brecht) avec une nouvelle mise en scène (un plateau trois fois plus grand)dans la belle salle Melchior) et un travail sur les lumières avec le régisseur du théâtre.

            Après, à partir de la mi octobre, la troupe se lancera dans la préparation du spectacle pour 2022. Ce sera LA GUERRE DE TROIE N’AURA PAS LIEU de Giraudoux. Retour à Giraudoux donc, un des auteurs les plus joués par le SOL (7° spectacle sur 46). On pourra lire en annexe un dossier sur les liens particuliers du SOL avec Giraudoux et l’association qui perpétue sa mémoire et travaille sur son œuvre. (On pourra également suivre dans cette partie de notre site la progression du travail avec par exemple des photos de répétitions). Retour sur LA GUERRE DE TROIE déjà jouée il y a 25 ans, en 1997. Claude Vial qui avait assisté chaque année à nos spectacles, m’a dit un jour que de tous ceux que nous avons joués c’est celui qu’il avait préféré. Mais aussi, on pourra noter que dans la distribution future 7 acteurs/actrices sur la vingtaine que compte la distribution, étaient déjà présents (dans des rôles différents) . Est-il besoin de préciser que la pièce (créée en 1935) n’a rien perdu de son actualité.

 

                                                                                                                                                                Bernard Dangas